La course à pied Les blogs courseapied.net : dragibus

Le blog de dragibus

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens

  • A venir

Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-05-20 16:03:11 : HELP!!!!!

Ce matin, en sortant de la douche, une vision d'horreur m'a assaillie et m'a complètement réveillée: Un de mes ongles de pieds était rétourné!

Certes, il était en piteux état depuis plusieurs semaines et sa couleur noir-violet-bleue annonçait une guérison peu probable, mais je gardais quand même espoir.

En une fraction de seconde, j’ai eu la très désagréable sensation d’être au milieu d’un film d’horreur. Que faire ? Il était bien évident qu’il fallait faire quelque chose mais quoi ?

Après une courte hésitation, j’ai saisi une pince à épiler et j’ai retiré l’ongle. Je ne suis pas du genre douilette mais c’est typiquement le genre de chose qui me met mal à l’aise…un peu comme quand j’étais enfant et qu’une dent de lait tremblait. Je redoutais le moment où elle tomberait….sensation étrange de perdre une partie de soit…

N’ayant aucune idée des « gestes de premier secours des doigts de pieds en détresse » , j’ai désinffecté et appliqué un pansement.

J’en appelle donc à votre expérience…mon ongle va-t-il repousser ? Vais-je perdre mon doigt de pied ? Dois je appeler le SAMU ? Suis-je condamner ? Une chance de survie ? Une greffe d’ongle de pied ? AIDEZ MOI !!!!!


Les réactions

Par Baghera, le 2007-05-20 16:11:31
No panic!!je suis en cours de subir la même chose, suite à un coup sur l'orteil, puis hematome, puis ongle qui se decolle aux 2/3 et va tomber à son heure; ce n'est pas ma 1ere fois; il n'y a rien à faire,laisse à l'air,(sauf si gene de jour ds chaussures) l'ongle va repousser tranquillou, mais c'est tres long, compter un an; à l'approche de l'été, pour 'cacher' cette mocheté, je trichais (pour une fois!)en appliquant qd même du vernis pour les sandales et l'aspect esthetique et psycho;l'ongle repousse en fine membrane puis se durcira, mais c'est vraiment long,8mois minimum!! (enfin pour mon cas et avis d'un pedicure podo);

Par dragibus, le 2007-05-20 16:21:19
1 an????????????!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Par calou, le 2007-05-20 16:45:43
Condoléances Dragibus !!
Je confirme les dires de Baghera... Tu en as pour un moment : 1 an ne me semble pas loin de la réalité !!!
Je n'en suis plus à mon 1er ongle de perdu... et ce fut très long à chaque fois... et très moche aussi....
Courir ou avoir de beaux pieds, en tous cas, moi j'ai choisi, puisque à moi toute seule je suis un concentré de tout ce qu'un coureur peut se choper aux pieds...
Vive le retour de l'été : A nous les tongs et autres sandales !!!!!
Bon courage ;-)))

Par madie, le 2007-05-20 17:12:42
Apparemment, l'amputation n'est pas indispensable...
Pour les tong, c'est plus mal parti!
Bon courage.

Au fait, comment est-ce arrivé?

Par Delphine, le 2007-05-20 17:33:51
Allo les urgences?? :o)))
Eh bé vi une bonne année pour repousser. je veins à peine de retrouver mon ongle tout neuf que j'avais perdu lors du MDP 2006. Par contre fais attention à la repousse pour qu'il ne parte pas en ongle incarné...Mais t'inquiète tu le sens très vite et là ne tripatouille pas! Tu te mest des compresse avec liqueur de dakin.

Par Cestpasmoi, le 2007-05-20 17:45:28
Je comprends que les ongles puissent tomber à la suite d'un trail ou d'un marathon, mais en débutant la CAP ??? Dragibus mes chaussures de CAP font 1,5 pointures de plus que mes chaussures de ville, est-ce aussi le cas pour toi ?

Par dragibus, le 2007-05-20 18:01:13
Mes chaussures font 1 pointure et demi de plus que mes chaussures de villes mais je porte des semelles ça vient peut être de là.
Pourtant, je suis pratiquement certaine que mes orteils ne touchent pas le bout de la chaussure quand je cours.
J'ai 3 ongles noirs...enfin plus que 2 et les autres tiennent le coup sans aucun signes de faiblesse.
Je vais donc prendre mon mal en patience :-/

Par lolo, le 2007-05-20 18:04:33
Salut dragibus, Cestpasmoi a raison, les chaussures de CAP doivent laisser les orteils libres, pas de contact au bout (moi j'avais fait l'erreur au départ de prendre ma pointure usuelle: tous les ongles bleus et douleurs +++).
bon courage!
lolo

Par Cestpasmoi, le 2007-05-20 18:08:41
moi aussi j'ai des semelles bien épaisses donc ça ne doit pas venir de là...Tu as bien enlevé la semelle d'origine avant de mettre la tienne ? Peut-être que chacun réagit différemment, en tout cas j'espère qu'il y a une cause sur laquelle tu vas pouvoir agir pour éviter que ça ne recommence. Bon courage :-)
--
Caro

Par romain, le 2007-05-20 18:53:59
Toutes mes condoléances également Dragibus !
nous en perdons tous , c'est l'hécatombe :-)
c'est sûr que pour une femme , c'est plus délicat , surtout à la venue de l'été , vaut mieux avoir un mari avant de se mettre à la course à pied , car après c'est trop tard , où alors il faut trouver un aveugle :)
(humour noir , masi humour bien sûr :))) )
@+++

Par Baghera, le 2007-05-20 19:02:27
je porte des semelles et n'ai pas de pb; si ongle noircit, c'est qu'il bute et la repetition est traumatisante>>>hematome; donc, si tu prends la bonne pointure(je porte 2tailles au dessus), c'est peut etre que tu ne serres pas bien tes lacets, assez pour maintenir le pied mais pas trop pour ne pas le comprimer...

Par dragibus, le 2007-05-20 19:33:20
Mes chaussures font 1 pointure et demi de plus que mes chaussures de villes mais je porte des semelles ça vient peut être de là.
Pourtant, je suis pratiquement certaine que mes orteils ne touchent pas le bout de la chaussure quand je cours.
J'ai 3 ongles noirs...enfin plus que 2 et les autres tiennent le coup sans aucun signes de faiblesse.
Je vais donc prendre mon mal en patience :-/

Par PARISI, le 2007-05-20 23:08:50
Bonjour DRAGIBUS ,
C'est pourtant pas drole du tout mais avec la façon dont tu as raconté ta mésaventure , tu m'as bien fait rire !!

En tous cas , je te souhaite un bon rétablissement , à toi et aussi à ton ongle !!!

Parisi

Par totø, le 2007-05-20 23:44:00
c'est pas le pied cà!!!!
j'en suis au quatrième!!! j'ai hésité a les garder dans le formol mais je suis pas assez fétichiste pour cela!!

ca sera une année tong je crois!!!!
bonne repousse

totø

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)

Les 5 billets précédents

2007-05-15 14:00:07 : MON RS 100 D'AMOUR!!! - 0 photo - 17 réactions

Je l’ai reçu aujourd’hui ! Je l’ai récupéré à la poste et suis rentrée directement chez moi avec la sensation d'avoir un trésor entre mes mains.

Après l’avoir délicatement sorti de son paquet, je l’observe sous tous les angles. Qu’il est bôôôô !!! Je sens déjà qu’on va bien s’entendre ! Je suis les instructions de mise en route, enfile la ceinture thoracique et observe avec attention le chiffre indiquant ma fréquence cardiaque.. J’ai certainement un sourire niais sur les lèvres. Ça me rappelle la fois où j’ai écouté mon cœur avec un stéthoscope. J’avais 10 ans et j’étais terrifiée autant qu’émerveillée d’entendre ces battements qui étaient en moi.

Mon portable sonne et met fin à mes pensées contemplatives.

« Allo ?..salut ça va ?...oui moi aussi ça va...je testais mon nouveau cardiofréquence mètre et...non pas cardiomètre!!! cardiofréquencemètre!!...Non!! Cardiofré..bon laisse tomber. Et donc, c’est pour mesurer les battements de mon cœur pendant que je cours et..Quoi ?...oui, c’est moderne...Hein ?...Quelles ondes ?....Mais non c’est pas dangereux !!! »

La conversation se poursuit et je souris intérieurement devant les questions de mon interlocuteur.

Néanmoins, un doute s’est installé.
C’est quoi cette histoire d’ondes ? Je lis le manuel de mon RS 100 à la recherche de contre-indications ou d’effets secondaires nuisibles à la santé. Ne trouvant rien et pour en avoir le cœur net (c’est le cas de le dire !), je regarde sur le net à la recherche d’éventuelles victimes d’arrêts cardiaques causés par leurs cardiofréquencemètres. Rien non plus.

Rassurée, je décide de lever les doutes qui pèsent sur mon RS 100 et de lui accorder toute ma confiance.

Blague mise à part: je suis étonée de la facilité d'utilisation de ce cardio. J'ai hâte de l'essayer sur mon premier fractionné!

2007-05-13 15:16:36 : Mon premier dossard : "Courir Ensemble" - 0 photo - 16 réactions

Et bien voilà, j'ai couru mon premier 10 km aujourd'hui.
Le 13 mai 2007, restera gravée à tout jamais dans ma mémoire comme étant le point de départ de mon abjetcif marathon ;-)

Contrairement aux conseils donnés, j'ai préféré ne rien changer à mon mode alimentaire pour éviter tout désagréments qui n'auraient vraiment pas été les bienvenus.
Pas de pâtes donc hier soir et pas de ptit dej particulier ce matin.

Le réveil à sonner à 7h30, j'ai verifié une bonne quinzaine de fois si j'avais bien tout pris (les épingles à nourrice, mon certificat médical..). A la 16ème fois, j'ai décidé que la trousse de secours, le GPS et la couverture de survie n'étaient peut être pas indispensables.

Arrivée à 9h45 sur place. Retrait du dossard et remise aux consignes de mon sac. Rapide moment de panique au moment de mettre la puce "C'est quoi ce truc????...a glisser dans les lacets?...mais et si je la perds? et si j'arrive plus à l'enlever après? Et si elle se casse?...".
Finalement, je l'ai mise sans problèmes en copiant sur ma voisine qui avait l'air de très bien maîtrisé "la mise en place d'une puce CAP".

J'ai fait le tour des stands et je regardais un peu partout si je voyais pas un forumeur mais difficile de reconnaître quelqu'un avec seulement des photos.

Annonce de la clôture des inscriptions et du départ imminent de la course. On nous invite à nous placer près de la ligne de départ. Nouveau moment de stress
"M****!! mais elle est où la ligne de départ???". J'ai regardé partout à la recherche d'un indice. En fait, j'étais juste à côté :-/

Petit bain de foule dans l'attente du coup de feu et la course a enfin débuté.
J'ai essayé de ne pas suivre le mouvement général en modérant mon allure pour ne pas partir trop vite.
Je me suis très vite retrouvée dans les derniers mais au moins j'étais pas bousculée (positivie attitude!).
A partir du 7ème km, un point de côté m'a obligé à marcher quelques minutes et a rendu les 3 derniers kilomètres assez pénible.

J'ai finalement passé la ligne d'arrivée sous quelques applaudissements et j'ai été très surprise d'entendre mon prénom.

Bilan de ce premier 10 km: J'ai fait un temps "un peu" nul (c'est un euphémisme) alors qu'à l'entraînement je tourne aux alentours de 55 minutes. La fatigue accumulée ces derniers jours et le stress de la première course y sont sûrement pour beaucoup.

Mais peu importe, c'était super. Bonne ambiance, parcours sympa (à part ces deux lignes droites qui n'en finissaient pas) et le ptit groupe de filles avec leur tambour m'a pas mal motivé (je serais bien restée devant à les écouter ;-)

Vivement ma prochaine course!!!!

2007-05-06 09:47:53 : 7h15 - 0 photo - 19 réactions

07h15 : Je suis réveillée en sursaut pas un bruit qui jaillit soudainement de mon plafond.
L’œil hagard et l’oreille en éveil, je cherche à identifier la nature de ce boucan. Ce bruit à un nom : mon voisin ou plus précisément sa « musique ».
Bien qu’il soit évident que nos conceptions de la musique et de la vie en communauté, soient radicalement différentes, je préfère prendre sur moi et profiter de ce réveil prématuré pour chausser mes runnings.

Une douche et un café plus tard, je suis fin prête pour un petit jogging matinal. Je descends l’étage qui me sépare du RDC pour tomber nez à nez avec la petite vieille du dessous. Un monologue s’engage dans lequel j’apprends tous les derniers ragots du voisinage (sans prendre une seule respiration!). Je réussis à m’éclipser en prétendant un rdv urgent.

Je branche mon ipod et une voix féminine m’informe du début de la séance avant de laisser Moby s’exprimer. Je marche quelques mètres et me lance doucement au trot en direction du parc de Sceaux.
Vous voulez faire du fartlek ? Venez à Antony le jour du marché. .
Zazie entame son Rodéo, tandis que je contourne les poussettes et les gamins, slalome entre les mamies et leurs caddies, esquive de justesse les crocs d’un caniche de la taille d’un porte clé pour finalement traverser au feu rouge avec une remarquable accélération pour éviter une voiture dont le chauffeur n’avait pas l’intention de s’arrêter .

Après cette petite entrèe en matière, je passe les grilles du parc de Sceaux avec les ovations et les cris d’une foule en délire. C’est l’introduction d’un concert. Je monte le volume et accélère inconsciemment. Je me laisse gagner par le tempo et me met à fredonner doucement. Je n’entends pas un autre joggeur arrivé dans mon dos. Apriori, je chante bien plus fort que je ne l’imaginais car il me dépasse et se retourne en souriant. Je lui rends son sourire tout en baissant le son pour éviter qu’on m’entende de l’autre bout du parc (bien qu'il soit évident que je ne chante pas faux!).

50 minutes, il commence à faire chaud et je fatigue un peu. Je me fixe 1h15. Je m’asperge la nuque d’un peu d’eau malheureusement tiède et me concentre sur la musique en évitant au maximum de regarder le chrono de mon ipod.. Encore 20 minutes. C’est rien 20 minutes. Ça passe très vite 20 minutes....Suffit de pas y penser....tiens j’avais jamais vu ce banc...oh et puis celui ci non plus !!...ne pense pas au chrono...qu’est ce que j’ai chaud !
Il s’est au moins écoulé 15 minutes là. Regard furtif sur le chrono: 1h.06.
Oh non mais c’est pas possible !! C’est quoi ces minutes qui durent des heures ??!!! Bon aller plus que 9 minutes. C’est rien 9 minutes. Remarque pour neuf minutes, je peux m’arrêter maintenant...c’est pas grave....mais si c’est grave!!! C’est 1h15 ou rien !!!...ne pense pas au chrono...pense à autre chose...c’est curieux ces bancs quand même...ils ont du en rajouter...il doit faire au moins 45° pour que j'ai aussi chaud... plus qu’une minute...c’est bon, j’y suis presque...30 secondes...Un dernier petit effort…..1h15 !!!

Je ralentis et marche en direction de chez moi avec un immense sourire et le sentiment d’avoir gagner une course.

2007-04-29 20:16:33 : Il y a des choix difficiles dans la vie... - 0 photo - 24 réactions

Il y a des choix difficiles dans la vie. Des choix qu'il faut pourtant faire et qui s'avèrent déterminants par la suite.
C'est pourquoi, il m'aura fallu 20 bonnes minutes avant de me décider entre la ceinture "4 fioles-course à pied" et celle "4 fioles-marathon".
Bien que n'ayant pas vu de différences notables entre les deux modèles, j'ai finalement choisi la ceinture "4 fioles-CAP"...sentiment d'infériorité sans aucun doute.

A peine arriver chez moi, je décide de la tester sans délais. Un nouveau choix s'offre alors à moi: Grâce à un ingénieux système de bandes auto-aggripantes (On arrête pas le progrès!), les petites fioles peuvent être placées à la convenance du joggeur.
Mais où les placer? Devant? Derrière? Sur les côtés?
J'essaie différents endroits:
"Derrière c'est pas pratique...devant?...je sais pas trop...peut être sur les côtés?...aller c'est décidé sur les côtés".

Enfin prête, je démarre au petit trot........pour m'arrêter au bout de 100 mètres.
La ceinture remonte et me gêne. Je la sers à fond et repars..........
Pour m'arrêter une nouvelle fois : une petite fiole est tombée. Je re-re-sers la ceinture, vérifie que les fioles sont bien en place et re-re-pars.............
Pour me re-re-arrêter encore une fois...MAIS C'EST PAS VRAI??!!! QU'EST CE QU'ELLE A CETTE CEINTURE???!!!!!!...Ne t'énerve pas...reste calme...peut être qu'en la plaçant sous le tee-shirt..."y a intérêt que ça marche sinon ils vont m'entendre chez Kalenji!!!!"

11 Kilomètres et 1 heure plus tard:
La ceinture et ses 4 petites fioles sont devenues des copines. On a pas mal papotées et on est tombées d'accord sur "les paramètres d'emplacement pratique et susceptible d'améliorer le bien être durant l'entraînement" , c'est à dire:
Les fioles doivent être placées devant ou derrière (pas sur les côtés car elles gênent les bras) + une fiole en permanence dans une main puisque je suis incapable de courir les mains vides.

Y a pas à dire, je vis des expériences vraiment formidables depuis que j'ai commencé la course à pied :-)

2007-04-24 20:51:53 : Un dragibus joggeur entre dans la Blogosphère - 0 photo - 28 réactions

En lisant ces quelques lignes, vous vivez en direct-live un moment historique. Celui de l'entrée d'un dragibus dans la blogosphère.
Voilà. C'est fait. Ce fut rapide mais riche en émotions.

Une présentation rapide s'impose pour tous ceux et celles qui n'auraient pas fait un tour par la case who's who.

Je suis donc une joggeuse de 30 ans avec presque toutes ses dents. J'habite la région parisienne et je cours au parc de sceaux ou, quand celui ci est fermé, sur le bitune de ma ville (ce qui est nettement moins sympathique, notamment quand des mini-chiens essaient de m'attraper les mollets :-/).

Du haut de mon très modeste niveau, je cours 3 fois par semaine, entre 1h et 1h30.
J'ai récemment découvert des mots barbares comme fractionnés, VMA, FCM etc...
Au début, j'ai pris peur, mais n'écoutant que mon courage j'ai tenté une approche tout en restant sur mes gardes. Observant tour à tour ces barbaries et le marathon de Paris, je me suis dit que je pourrais peut être me lier d'amitié avec ma FCM...voir même avec ma VMA.

J'attend donc mon RS 100 avec la plus grande impatience et une pointe d'inquiétude quand à son utilisation.

Ah oui! et un dernier petit détail: Mon premier dossard sera pour Handicap International. Je vais participer à la course "courir ensemble". Je vais très certainement être dans les dernières, mais peu importe, j'aurais au moins participé :-)

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net