La course à pied Les blogs courseapied.net : dragibus

Le blog de dragibus

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens

  • A venir

Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-10-04 19:25:51 : Périple d'un dragibus

J'avais pourtant senti que je forçais un peu trop...la gêne puis la douleur aurait dû déclencher en moi un signal d'alarme....mais bon, on va quand même pas s'arrêter à la moindre gêne non plus! et puis c'est bien connu, la CAP c'est 50% physique et 50% mental! Et bien une chose est sûr mon mental à moi est franchemebnt borné.

Finalement, il a bien fallu que je me fasse à l'idée que je m'étais bel et bien blessée, et qu'un arrêt de "quelques jours" allait s'imposer ainsi qu'une consultation chez un spécialiste quelconque.
Quelconque?...oui mais lequel?

1ER rdv avec un kiné: "C'est une sciatique!"
1ER rdv chez l'osthéo: "C'est une lombalgie"
1er rdv chez le médecin du sport: "C'est un mini claquage provoqué par une lombalgie provoquée par une sciatique mal soignée"

Et donc? je fais quoi?
le kiné: "Arrêt total!"
l'osthéo: "Allez-y doucement!"
le médecin du sport: "Vous deviez aller voir un osthéopathe ou un kiné!"

Bilan: arrêt de la CAP de 4 semaines.

Reprise samedi dernier: 45 minutes/sensations nulles/gêne
Mardi: 1h sensation mitigée/gêne
Aujourd'hui: 35 minutes/gêne+douleur

Conclusion: Je vais arrêter totalement toute activité physique jusqu'à ce que tout rentre dans l'ordre. J'ai pris un RDV avec le Dr Moro pour des nouvelles semelles. Je vais arrêter de dépenser des fortunes chez des spécialistes qui ne m'apportent aucune aide. Et bien entendu, les 20km de Paris semblent très mal partis.

C'est débile, mais je suis tellement dégoûtée que j'ai presque envie de pleurer.

Les réactions

Par Belon, le 2007-10-04 19:29:35

Faut pas pleurer Dragibus, ça ira mieux demain, et la vie est belle, y'a plein de choses interessantes à faire en dehors de la CAP...
Ca reviendra VITE LA FORME. Un conseil, n'arrête pas totalement, très legers footings sur pelouse, tout doucement, profite des beaux jours d'automne...
Amitié.
:)

Par dragibus, le 2007-10-04 19:32:19
Tu penses que je peux continuer doucement malgré tout? (une lueur d'espoir traverse mes yeux!) Bien sûr que ce n'est pas la fin du monde, mais bon, m**** quoi! lol

Par Belon, le 2007-10-04 19:38:52

J'ai 46 ans, je fais du sport (compet diverses: foot, vélo, cap...) depuis l'age de 9 ans, sans m'être bien longtemps arrêté malgré bien sur des blessures + ou - handicapantes.
C'est toi, au delà des toubibs, qui voit et qui observe le mieux ton corps et ses réactions (tant que la blessure n'est pas grave, bien sur: arrachement, gros claquage, gros truc quoi).
Mon observation est que garder une activité, même réduite active la guérison et préserve le moral !!!
Oublie, bien sur, un moment la compet (y'aura d'autres 20km de Paris pour toi) mais courre quand même doucement si tu sens que ton corps le permet, au delà de douleurs (presque tjours présentes en cap...)
:)

Par Ku, le 2007-10-04 20:54:39
A defaut de pouvoir courir, fais de la marche, allez, un tour complet au parc de Sceaux ou alors un petit tour au parc Heller, moi je suis actuellement dans le mm cas que toi, arrêt suite à une blessure au mollet. Il y aura des jours meilleurs.
Bon courage

Par Ku, le 2007-10-04 20:56:42
ah, les 20 kms de Paris !!!
moi aussi je suis inscrit, mais ce n'est mm pas la peine d'y penser

Par Vanille-fraise, le 2007-10-04 21:16:24
Bon rétablissement Dragibus, t'inquiète ce sont les premiers jours d'arrêt les plus difficiles à vivre : on vient d'arrêter + on a mal mais la voie de la guérison suit une progression exponentielle en même temps qu'on se fait à ce repos forcé alors le moral revient et puis vient déjà le moment de reprendre la CAP. Courage !

Par Eric77, le 2007-10-05 08:18:36
Bonne récup Dragibus, c'est vrai que parfois il est difficile de se résoudre au repos mais souvent pour soigner les petits bobos de la CAP, eh bien on n'a jamais inventé mieux que le repos jusqu'à présent. Bon courage à toi.

Par Martine, le 2007-10-05 08:54:54
Comme Eric 77, du repos du repos et tout rentrera dans l'ordre. Bon courage
Bises
Martine

Par SteFun, le 2007-10-05 13:27:09
Courage Dragibus ! C'est vrai qu'au début on désespère vite, on se dit que ça va jamais passer. Mais avec le temps ces petites douleurs passent toujours. Si tu vas voir sur mon blog j'ai connu un peu les mêmes problèmes et le même désespoir en janvier. Ca a pris du temps mais ça a fini par se tasser. Les premières blessures sont les plus pénibles à supporter mais après on relativise plus je trouve. Accroche toi. J'espère te voir aux 20km de Paris, l'important c'est de courir tout doucement lors de la reprise.

Par PARISI, le 2007-10-05 18:25:06
Je comprends ta contrariété et elle est bien naturelle mais courage , je suis sur que ça va passer très vite !!!

Je ne te connais pas et je ne suis pas médecin mais j'aurai tendance à te dire de continuer très très doucement et un repos total , uniquement si la douleur ne régresse pas .

Masses toi beaucoup et avant une sortie , échauffes toi beaucoup et doucement et passes une pommade chauffante ( Aroma ou Musclor chauffant ) et masses toi aussi en rentrant avec par exemple l'huile weleda à l'Arnica .
Et remets le couvert avant de te coucher mais l'ennuyeux c'est que ça graisse les draps .

Bon fais au mieux et écoutes avant tout ton corp et respectes le !!!

A+++

PARISI

Par dragibus, le 2007-10-05 20:35:02
Merci pour vos encouragements :-)
Je suis allée voir un nouveau médecin du sport et ô miravle, je me suis sentie écoutée et comprise.
Il m'a clairement demandé quel était mon objectif sur le plan sportif, mon volume d'entraînement, l'état de mes chaussures etc....

Je dois passer un scanner, une prise de sang et j'ai un traitement anti-inflammatoire.

Je peux quand même continuer à aller à la piscine et à faire du vélo d'appart (mais pas de VTT). Bon ça va, je ne suis pas complètement obligé de tout arrêter.

Il m'a aussi dit que j'avais une gniak d'enfer et que sur le plan du mental, j'avais déjà mon marathon dans la poche (sur le plan du mental seulement hein, parce que physiquement là, je me sens à 1000 lieux du marathon).

Bref: après cette petite journée de déprime, je retrouve le sourire ^^

Par liline, le 2007-10-05 22:35:02
Coucou Dragibus-la-voisine ! Pour patienter, la piscine c'est pas mal. Celle de Massy est ouverte le jeudi soir, j'y vais sur le créneau 20h30-22h si ça peut te motiver !!

Par dragibus, le 2007-10-05 23:09:32
J'avais pensé aller à celle de Sceaux, mais à vrai dire vu mon niveau en natation, peu importe lol.
Celle de Massy est-elle loin de la gare?

Par gavroche, le 2007-10-06 12:14:58
allez courage dragibus, j'ai eu plein de blessures et elles ont toutes fini par guérir avec du repos , pour les sctiatiques et autres lombalgies, il faut pas oublier les étirements avant et après l'entrainement, après tu finis par te connaitre et tu fais plus attention à ton corps, les beaux jours reviendront.

Par mielou, le 2007-10-07 14:19:51
les reprises, à chaque fois, sont des nouvelles aventures
pleurer soulage parfois...
ne lâche pas trop vite
et viens nous le raconter comme tu le fais si bien
amicalement

Par liline, le 2007-10-07 17:05:13
Je pense que celle de Massy n'est pas à côté de la gare. Elle est Avenue du Noyer Lambert.

Par dragibus, le 2007-10-13 10:43:25
Résultat de mon scanner: Lombalgie avec Cruralgie de l'effort. Pas glop :-(

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)

Les 5 billets précédents

2007-08-29 20:55:56 : Et les runnings Dora alors?! - 0 photo - 19 réactions

Et voilà les vacances sont terminées. 3 semaines de farniente, de CAP et de piscine. Pour le soleil aussi c'était farniente, mais je ne vais pas me plaindre: Je supporte mal les fortes chaleurs.

Août se termine avec de bonnes sensations. Je suis passée de 1h à 1h30 en endurance sans problèmes particuliers; Je connais désormais les joies des séances de côtes/descentes (un vrai régal pour les cuisses et fesses!) et il m'arrive même de faire 4 séances par semaines!

Cette rentrée s'annonce donc bien et je me sens motivée pour affronter courageusement le Paris-Versaille. Avec un peu de chance, je m'en sortirais indemne et je participerais aussi aux 20 km de Paris.

Pourtant, cet engouement insouciant est un peu freiné par une amère déception. Cet après midi, en allant m'acheter des nouvelles runings, le vendeur m'a assuré qu'aucune marque n'envisageait d'en faire à l'effigie de Dora!
Quelle injustice! Moi qui me faisais une joie de porter les couleurs de cette sympathique exploratrice.

Tant pis, je me suis rabattue sur des runnings toutes simples....heureusement qu'il existe des lacets de différentes couleurs!

2007-07-27 15:20:17 : PISCINE - 0 photo - 13 réactions

Ayez! C'est le grand jour! Je me suis enfin achetée un maillot de bain digne de ce nom!
Une serviette, un change, une barre de céréale au cas où.....tout est là!.
Je regarde avec nostalgie mes brassards gonflables Barbie et envisage un instant de les prendre comme "porte bonheur". Finalement, la raison me ramène à la réalité: J'aurai l'air parfaitement ridicule...Barbie n'est plus à la mode et le rose jurerait avec mon maillot bleu. J'essaierais donc d'en trouver à l'effigie de Dora.

Sur ces bonnes résolutions, je jette mon sac sur mes épaules: Direction la piscine municipale.

A peine passée la porte, l'odeur du chlore m'agresse et fait ressurgir des souvenirs enfouis depuis longtemps...l'école...les cours de piscine...le toboggan...la peur...la grille...le moniteur...j'ai envie de faire demi-tour mais il n'y a personne devant moi et la vieille chargée de l'accueil me regarde derrière ses lunettes et son télé-star.

-Bonjour...je voudrais un ticket s'il vous plaît...(de plus près, elle paraît encore plus vieille...certainement livrée avec la piscine..)

-2€....z'avez un bonnet?

-un bonnet? (ça existe encore ces horreurs? avec cette odeur de plastique et la désagréable sensation que la tête va exploser?!)

-Oui! c'est o-bli-ga-toire! On n'en vend pour 1.50€ si vous voulez...

-Ah?... Bon....et bien je vais prendre un bonnet alors...

Dix minutes plus tard et trois tentatives pour enfiler ce foutu bonnet, je suis fin prête. Un bref regard dans un miroir me confirme que je ne ressemble à rien, à part peut être, à une lointaine cousine de la Shtrumphette.

Je passe les douches, patauge dans une eau dont je ne préfère pas connaître la teneur en bactérie et me retrouve enfin devant la piscine.

Observation des lieux: 4 nageurs (il est 9h du matin), un maître nageur qui semble plus préoccupé par son bronzage que par d'éventuels noyés, des bouées et....le toboggan.
Je m'approche de ce traître et le fixe.
C'était en primaire. Il fallait monter en haut du toboggan, glisser et se laisser tomber dans la piscine. Pour moi, c'était pire que Space Mountain ou le grand huit. J'avais l'impression d'être à 10 mètres du sol, de glisser pendant des heures pour finalement tomber dans une eau glacée au terme d'une chute vertigineuse.
J'ai toujours eu une imagination débordante, mais je suis quand même un peu surprise de constater que ce toboggan ne mesure qu'en fait 1m50! Certes, tout parait plus grand quand on est petit, mais d'un seul coup, les remontrances du moniteur de l'époque prennent tout leurs sens:
"Magalie! Tes hurlements sont peut être un peu excessifs!!!".

J'abandonne le petit toboggan et décide enfin de me jeter à l'eau (au sens propre et figuré). J'ai toutes les peines du monde à me détendre et au bout de quelques brasses, je dois me rendre à l'évidence: je ne peux pas nager correctement en restant dans le petit bain et en me tenant au bord.

Quelques frayeurs et plusieurs brasses plus tard, je suis au milieu de la piscine et passe au dessus de la grille. Je souris en repensant aux paroles du moniteur lorsque j'avais 8 ans:
"Non Magalie, cette grille est tout à fait normale, elle n'abrite aucun aquarium souterrain et aucune tentacule de 10 mètres ne va en sortir pour t'attraper les pieds!"

2007-06-17 10:20:57 : Arghhhhh - 0 photo - 4 réactions

Période de stress maximum chez les dragibus:

-Suite à un fatigue installée depuis trop longtemps et malgré une baisse de forme manifeste, j'ai continué mes entraînements comme d'habitude. Ce qui devait arriver, arriva, j'ai un peu trop forcée et une vilaine sciatique me bloque depuis 2 semaines.

-Je déménage jeudi! Les cartons sont persques terminés mais j'ai la désagréable impression qu'un plan galère se prépare à l'horizon!

-Révélation et éclair de lucidité ce matin! Alors que je ne courais plus depuis 2 semaines, le nerf sciatique se rappelait à mon souvenir. Depuis 2 nuits, je dors dans un vrai lit et non pas sur mon clic clac tout déglingué.
Et ô miracle plus de douleurs!! J'en viens donc à me demander si le responsable de ma sciatique ne serait pas ce traitre de clic-clac!

Devant toutes ces (més)aventures, j'ai décidé il y a 2 semaines de faire une pause de 3 semaines, histoire de récupérer totalement, de déménager tranquillement et de reprendre sur de bonnes bases.

Seulement voilà.....

J'EN PEUX PLUS!!!!! J'AI BESOIN DE COURIR!!!! CA ME MANQUE TROP!!!!

Bon aller, plus qu'une semaine, et j'aurai rempli mon objectif "Pause raisonnable afin déviter une blessure plus grave".

PS: On perd beaucoup en 3 semaines?...


2007-06-05 19:56:00 : Des nouvelles du haut du paquet de Dragibus - 0 photo - 13 réactions

Quoi de neuf au pays des dragibus?

Et bien ma foi, ça se passe pas trop mal.

58 minutes à la course de Vincennes. Plutôt satisfaite de mon temps de tortue. Je n'ai reconnu personne du forum (et ce n'est pas faute d'avoir cherché) mais c'est un peu normal, vu que je ne connais personne en vrai ;-)

Mon futur déménagemet surcharge mon planning, mais je réussie quand même à y caser des séances d'entraînements. J'ai donc débuté les fractionnés. Je redoutais un peu ce mot barbare (vision d'un fou me poursuivant avec une hache pendant mes séances). Finalement, j'apprécie ces séances qui me permettent de diversifier un peu mes entraînements.

Une semaine type se résume donc ainsi:
-Un jogging d'une heure + exercice de gainage pour le dos
-Une séance de fractionné + abdos
-Abdos+gainage
-Une sortie longue....aussi longue que je peux: la dernière en date 1h20 pour 13km50 (tortue-attitude)

Parfois je remplace la séance d'une heure par du vélo d'appart...selon mon courage et mes envies. J'ai essayé de me mettre à la corde à sauter, mais je n'arrive pas à coordonner mes bras et mes pieds (on ne rit pas).

Que dire d'autre? .....ah oui! Je vais certainement faire la course des "chasseurs du temps" (vision d'un jeu de Tomb Raider :-). J'hésite à m'inscrire pour le 14 ou le 21 km...sachant que je compte également faire les 20 km de Paris. Qu'en pensez vous?

Voilààà.

2007-05-27 19:19:51 : Duel - 0 photo - 13 réactions

Dimanche pluvieux. Le genre de dimanche qu'on passerait volontiers devant un dvd sous la couette en grignotant une plaquette de chocolat. J'avais pourtant décidé de ne pas succomber à la tentation pour faire un peu de vélo d'appartement, bien plus indiqué pour ma ligne (pouf attitude quand tu nous tiens...). Innocente du danger qui me menaçait, je pédalais donc a un rythme soutenu dicté par mon mp3.

Je laissais mon regard errer sur le paysage pittoresque qu'offrait mon studio, admirant les formes et les couleurs d'une pile de vêtement entassée sur une chaise. Détachant mon regard de cette sculpture d'art contemporain, je me suis soudain immobilisée devant une vision d'horreur.
Contrôlant avec beaucoup de mal un élan de panique qui me dictait de fuir avec un hurlement hystérique, je restais sur mon vélo en fixant une créature sortie tout droit des enfers pour squatter mon appartement. Une araignée! Très certainement enragée!

Je cherchais du regard le seul être capable de m'aider: mon chat.
Ce bon à rien ronflait comme un bienheureux inconscient du danger qui nous guettait tous les deux! J'ai bien songé à le réveiller, car nul doute qu'il se serait sacrifié pour me sauver, mais n'étant pas certaine du comportement (parfois curieux) de ce félin face à une araignée, j'ai préféré m'abstenir.

Je reportais donc mon attention sur mon ennemie. Il ne faisait aucun doute qu'elle me défiait!
J'estimais mes chances de m'en sortir indemne et dressait une liste rapide des armes à ma disposition:
Une corde à sauter, une tongue, une bouteille d'eau et un portable!
J'imaginais diverses combinaisons qui me permettraient de venir à bout de mon adversaire: Je pourrais me servir de la corde à sauter comme d'un lasso pour immobiliser cette bête sauvage, l'affaiblir par la noyade et l'achever à coup de tongues vengeresses!

J'en étais encore à imaginer différentes stratégies, quand elle passa à l'attaque, piquant un sprint vers le meuble TV! N'écoutant que mon courage, j'ai sauté de mon vélo d'un bond pour abattre une tongue sur la malotrue dans un cri de guerre que j'espérais effroyable.

Mon rythme cardiaque venait d'atteindre des sommets! J'ai attendu un petit peu avant de prendre une douche et n'affaler sur mon canapé avec des dragibus.

Y a pas à dire, le sport c'est vraiment crevant!

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net